Philippines: Les élèves et étudiants devront planter dix arbres pour avoir leur diplôme

DONNANT DONNANT Un peu plus de 17 millions de jeunes seraient ainsi amenés à planter dix arbres chaque année pour obtenir leur diplôme

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'une forêt.
Illustration d'une forêt. — JOBARD/COEURS DE NATURE/SIPA

Planter des arbres pour obtenir son diplôme. C’est le deal imposé aux étudiants par les législateurs aux Philippines. La chambre des représentants du pays a récemment voté une loi obligeant les élèves des écoles primaires, des lycées et des universités à planter dix arbres minimum.

S’ils ne le font pas, ils ne pourront pas obtenir leur diplôme, selon le texte adopté le 15 mai dernier. La « Loi sur l’héritage de la remise des diplômes pour l’environnement » doit encore obtenir le feu vert du Sénat, précise cependant Forbes.

175 millions de nouveaux arbres par an

Ainsi, à la fin de chaque cycle scolaire dispensant un diplôme, les élèves devront planter des espèces d’arbres adaptées à leur environnement immédiat et choisir des zones jugées adéquates par la réglementation. « Le système éducatif se doit d’être un lieu central de propagation au sein de la jeunesse de l’idée d’une utilisation durable et éthique des ressources naturelles », a justifié Gary Alejano, l’auteur du texte de loi.

L’idée est de sensibiliser les jeunes à la cause environnementale. L’archipel aux 7.641 îles connaît en effet une déforestation massive : la surface boisée est passée de 70 % à 20 % du territoire durant le XXe siècle. Chaque année, 12 millions d’élèves terminent le cursus primaire, cinq millions le secondaire et 500.000 étudiants un parcours universitaire. Ainsi, 175 millions d’arbres pourraient donc être mis en terre chaque année, selon Gary Alejano.