Pandas: La Chine veut utiliser la reconnaissance faciale pour suivre et protéger l'espèce

ANIMAUX Le recours à cette technologie aidera les spécialistes à mieux connaître et protéger les pandas géants vivant à l'état sauvage.

20 Minutes avec agence

— 

Illustration: un panda géant.
Illustration: un panda géant. — : Jacquelyn Martin/AP/SIPA

Des scientifiques chinois ont créé une application pour reconnaître et identifier les pandas géants grâce à la reconnaissance faciale. Le programme utilisera une banque de données constituée de 120.000 photos et 10.000 vidéos pour se perfectionner, rapporte Quartz.

L’application aidera les autorités chinoises dans leur effort de conservation de cette espèce menacée. En 2014, il ne restait que 1.864 individus à l’état sauvage et 548 en captivité dans le pays.

Surveiller les bêtes… et les humains

Pouvoir différencier chaque spécimen de panda ouvrira la porte à une évaluation actualisée du nombre de pandas géants en Chine et de l’efficacité des mesures prises pour favoriser leur reproduction. L’appli donnera « des données plus précises et complètes sur la population, sa distribution, l’âge, la répartition des sexes, les naissances et les décès », explique l’un des chercheurs impliqués dans le projet.

La reconnaissance faciale a déjà été utilisée sur les animaux en Chine, rappelle Slate. Des éleveurs de poulets y ont eu recours pour suivre leurs volailles jusqu’à leur point de vente. Mais le pays est surtout connu pour ses opérations de surveillance de la population et de fichage de certaines catégories de personnes reposant sur cette technologie.