«Abe Shinzo»: Le Japon aimerait qu'on écrive correctement le nom de son Premier ministre

OUPS Le gouvernement japonais rappelle que le Premier ministre se nomme « Abe Shinzo » et non « Shinzo Abe »…

20 Minutes avec agence

— 

Le Premier ministre japonais «Abe Shinzo» en juin 2018.
Le Premier ministre japonais «Abe Shinzo» en juin 2018. — Kentato Aoyama/AP/SIPA

C’est une différence culturelle qui agace le gouvernement japonais. Si, dans beaucoup de pays, on se présente en donnant son prénom puis son nom de famille, c’est l’inverse au Japon.

Résultat : de nombreux médias et organisations internationales nomment le Premier ministre nippon « Shinzo Abe » alors qu’en réalité il faut dire « Abe Shinzo ». Et ce mardi, le ministre des Affaires étrangères a décidé de taper du poing sur la table pour mettre fin à cette erreur.

Une précédente correction en 2000

Le gouvernement japonais souhaite en effet que le nom du dirigeant soit « écrit Abe Shinzo, comme [l’on écrit] le président chinois Xi Jinping et le président sud-coréen Moon Jae-in ». Le ministre va même « faire une demande aux médias internationaux ».

Selon le journal japonais Yomiuri Shimbun relayé par Ouest France, cette mise au point n’est pas une première. En 2000 déjà, l’Agence des affaires culturelles japonaise avait fait cette demande auprès des organisations internationales. « Tout le monde devrait être conscient de la diversité linguistique et culturelle de l’humanité et en tirer parti », avait estimé l’agence.