Paris: Burberry recouvre une piste cyclable par une pub géante et s'attire les foudres de la mairie

MAUVAISE IDÉE La mairie compte adresser la facture de nettoyage à la société de luxe

Naomi Mackako

— 

Enseigne du groupe de luxe britannique Burberry. Illustration.
Enseigne du groupe de luxe britannique Burberry. Illustration. — Andrew Cowie afp.com

La Mairie de Paris a fait retirer, jeudi, une bande publicitaire de 80 mètres de long installée sur une piste cyclable par la maison de luxe Burberry.

L’affiche imposante a été installée sous le pont de Bir-Hakeim sur la piste cyclable. La municipalité n’a pas apprécié ce coup de publicité sauvage et a rapidement fait débarrasser l’allée.

Totalement illégal et extrêmement dangereux

« On a reçu l’alerte par les cyclistes d’une intervention de masquage complet d’une piste cycliste sur 80 mètres de long pour une opération publicitaire. C’est à la fois totalement illégal et extrêmement dangereux, ça recouvrait la piste cyclable d’un matériau très glissant », a expliqué à BFM Paris Paul Simondon, maire adjoint en charge de la propreté.

L’élu a exprimé son mécontentement dans un tweet dans lequel il a apostrophé la marque. Ses mots accompagnés de photos d’agents décollant l’affiche de la piste. « Burberry, qui a pu vous faire croire que c’était une bonne idée pour votre image ? », a écrit le maire adjoint.

Afin de lutter contre l’affichage sauvage, le Conseil de Paris décidé depuis décembre dernier d’augmenter les frais de nettoyage facturés aux entreprises qui les pratiquent. Les frais peuvent aller de quelques centaines d’euros à plus de 10.000 euros. La facture sera salée pour la marque au célèbre motif écossais.