Espagne: Un toboggan urbain fermé au public dès le lendemain de son inauguration

INFRASTRUCTURE Le toboggan qui relie deux rues devait permettre aux piétons de gagner 10 minutes de marche

Naomi Mackako

— 

Illustration d'un toboggan.
Illustration d'un toboggan. — P.P.L. IMAGE/SIPA

La station balnéaire d' Estepona dans la province de Malaga en Espagne a fait fermer son toboggan urbain après qu’il s’est révélé dangereux pour ses utilisateurs, rapporte L’Indépendant.

Inauguré, le 9 mai dernier, le toboggan de 38 mètres de long, qui relie les rues Reina Sofía et Esolvaquia, a été l’attraction de la ville le temps d’une journée. Il représentait une solution plutôt ingénieuse car permettait aux piétons de gagner 10 minutes en leur évitant d’emprunter un passage dénivelé.

Hématomes, brûlures et contusions

Mais l’euphorie est vite retombée après que des usagers ont dénoncé sa dangerosité, photos à l’appui, sur les réseaux sociaux. Hématomes, brûlures et contusions ont suivi les sensations fortes procurées par la glissade hasardeuse qui finit en un atterrissage brutal. Ainsi, une utilisatrice a posté sur Twitter des photos de ses coudes endoloris. « Le toboggan d’Estepona c’est de la merde […] Je me suis lancée et j’ai été blessée partout […] les flics en ont ri », a écrit la jeune femme, ajoutant qu’elle ne posterait pas de photos de son postérieur mais qu’il était plus marqué que ses coudes.

Le 10 mai, la ville a annoncé la fermeture du toboggan par prévention et une enquête a été ouverte. Dans une déclaration, la ville a tout de même souligné que la sécurité de l’équipement avait été certifiée par la société chargée de son installation, rapporte le Huffington Post Espagne. Elle a également évoqué des « cas isolés » – au sujet des vidéos et photos de « blessés » sur les réseaux sociaux – en rappelant qu’il est indispensable de respecter les consignes de sécurité en empruntant le toboggan dans une posture assise et les bras croisés sur la poitrine.