Le créateur d’un sac à dos intelligent poursuivi pour avoir détourné l’argent de la campagne de crowdfunding

ENQUETE La campagne de financement participatif pour le projet de Doug Monahan avait permis de lever 800.000 dollars 

20 Minutes avec agence

— 

Doug Monahan aurait notamment acheté des Bitcoins (illustration).
Doug Monahan aurait notamment acheté des Bitcoins (illustration). — George Frey Getty Images

Doug Monahan, le créateur américain d’un sac à dos connecté, est accusé d’avoir détourné pour son utilisation personnelle les fonds récoltés lors de campagnes de crowdfunding destinées à financer son projet, rapporte Presse-Citron, ce mercredi.

Le financement participatif avait permis la levée de 800.000 dollars, soit environ 715.000 euros. Or, l’homme aurait utilisé une grande partie de cette somme pour acheter des bitcoins, faire des retraits en liquide et payer le solde de certaines de ses cartes de crédit, indique la Federal Trade Commission (FTC) américaine.

Plus de nouvelles depuis 2017

L’organisme a commencé à enquêter sur l’affaire après la plainte de plusieurs contributeurs qui n’avaient pas reçu le sac à dos intelligent promis pour septembre 2016. Le montant minimum prévu pour la concrétisation du projet avait pourtant été dépassé. Doug Monahan a initialement mis en avant un problème de batterie avant de cesser de donner des nouvelles au printemps 2017 puis de fermer son entreprise.

La FTC souhaite désormais obtenir de la justice une injonction permanente qui interdirait à l’individu de lancer de nouvelles opérations de crowdfunding. Car outre le détournement de fonds, un internaute mécontent accuse Doug Monahan de l’avoir menacé personnellement. D’autres disent avoir été intimidés par l’évocation d’une action en justice à leur encontre.