Pologne: Une quinquagénaire arrêtée pour avoir auréolé la Vierge d’un arc-en-ciel

BLASPHÈME « Une profanation » selon le ministre de l’Intérieur

N.M. avec AFP

— 

Des femmes protestent contre l'arrestation d'Elzbieta Podlesna dans les rues de Cracovie en Pologne le lundi 6 mai 2019.
Des femmes protestent contre l'arrestation d'Elzbieta Podlesna dans les rues de Cracovie en Pologne le lundi 6 mai 2019. — Beata Zawrzel/AP/SIPA

En Pologne, une femme soupçonnée d’avoir collé dans les rues de la ville de Plock, des affichettes représentant la Vierge de Czestochowa avec une auréole aux couleurs d’arc-en-ciel a été interpellée lundi par la police, a annoncé le ministre de l’Intérieur sur son compte Twitter.

Le drapeau arc-en-ciel est considéré comme celui de la communauté LGBT (lesbienne, gay, bisexuelle et transgenre), dont les aspirations à l’égalité en droit sont en butte aux conservateurs polonais.

Les sentiments des croyants offensés

Dans son message, le ministre Joachim Brudzinski a remercié la police pour l’identification et l’interpellation de cette personne « suspectée de profanation » de l’image de la Vierge de Czestochowa – traditionnellement vénérée en Pologne, pays à forte majorité catholique. « Aucune péroraison sur la liberté et la [tolérance] ne donne droit à qui que ce soit d’offenser les sentiments des croyants », a écrit M. Brudzinski.

Les images en question sont apparues dans la nuit du 26 au 27 avril à Plock, dans le centre de la Pologne, collées sur les poubelles et les toilettes mobiles, à proximité de l’église Saint-Dominique, a précisé la police locale.

Selon une porte-parole de celle-ci, citée par la télévision publique sur sa page Internet, la perquisition à Varsovie dans l’appartement de la personne interpellée, Elzbieta Podlesna, une femme de 51 ans, a permis de retrouver plusieurs dizaines d’images où la Vierge et l’Enfant Jésus sont entourés d’une auréole arc-en-ciel. Son ordinateur a été saisi. Lundi, des femmes ont défilé dans les rues de Cracovie avec des affiches de la Vierge profanée sur lesquelles on pouvait lire : « Libérez Elzbieta ».

Dans la religion chrétienne, l’arc-en-ciel symboliserait la renaissance et l’alliance perpétuelle de Dieu avec les hommes.