Ariège: Des habitants croient filmer un ours… c’était plutôt un sanglier

QUIPROQUO Un couple d’Ariégeois a donné l’alerte samedi, croyant avoir aperçu – et filmé – un ours près de Tarascon. La préfecture est catégorique, ce n’était pas un plantigrade

H.M.

— 

Un sanglier... et la preuve qu'on peut s'y tromper. Illustration.
Un sanglier... et la preuve qu'on peut s'y tromper. Illustration. — M. Sohn - Sipa

C’est le couple qui n’a pas vu l’ours. Mais qui y a cru mordicus. Samedi dernier, aux alentours de 20h30, des habitants de Quié, une commune collée à Tarascon-sur-Ariège, ont cru apercevoir un plantigrade. Ils ont même filmé les déambulations de l’animal avec leur téléphone avant de prévenir la gendarmerie.

L’hypothèse n’était pas farfelue, à un moment où les ours des Pyrénées sont sortis d’hibernation. D’ailleurs, après avoir visionné la vidéo, les militaires se sont rendus sur place le lendemain, accompagnés d’un spécialiste de l'épuipe «ours» de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage.

Sur place, des témoignages complémentaires ont été recueillis et des « indices et traces » prélevés. Ils ont permis d’écarter « sans ambiguïté la présence d’un ours sur ce territoire », indique la préfecture de de l'Ariège​ dans un communiqué, histoire de couper court à toute psychose. « L’animal observé s’apparente plus probablement à un sanglier », assure-t-elle.