Les chats sauvages tueraient entre cinq et 30 proies chacun et chaque jour, en Australie (photo d'illustration).
Les chats sauvages tueraient entre cinq et 30 proies chacun et chaque jour, en Australie (photo d'illustration). — (AP Photo/Eric Gay)

ENNEMI NUMERO UN

Australie: Le gouvernement veut tuer deux millions de chats sauvages avec des saucisses empoisonnées

L'objectif affiché du gouvernement est de tuer deux millions de chats sauvages d'ici 2020

Les chats sauvages, l’ennemi public numéro un en Australie ? Pour éradiquer cet animal considéré comme nuisible, le gouvernement a décidé de réagir avec une méthode radicale. En effet, des saucisses empoisonnées pourraient être parachutées dans tout le pays pour les tuer.

Les autorités ont pour objectif de tuer deux millions de chats sauvages en 2020. Les saucisses devraient agir en seulement quinze minutes sur les félins. Problème : on ignore si d’autres animaux que les fameux chats seront ou non tentés par cette nourriture mortelle, rapporte le New York Times.

Une méthode vivement critiquée

L’Australie avait dévoilé ses plans en 2015, provoquant une première salve de critiques sur la méthode choisie. Brigitte Bardot avait même écrit au gouvernement, lui demandant de ne pas participer à un « génocide animal ». D’autres avaient aussi rappelé que les chats sauvages ne sont pas les seuls à menacer la biodiversité, l’urbanisation et l’exploitation de forêts et de mines jouant aussi un grand rôle.

Les chats sauvages ont été introduits en Australie par les colons européens. Ils ont depuis proliféré et menacent de nombreuses autres espèces. Selon une étude dévoilée en 2017 et citée par Slate, ils seraient responsables de la mort de 649 millions de reptiles et 377 millions d’oiseaux chaque année.