Traversée de l'Atlantique dans un tonneau: Pari gagné, affirme l'aventurier arrivé dans les Caraïbes

EXPLOIT Jean-Jacques Savin a passé 122 jours et neuf heures dans son tonneau, et vient d’arriver en mer des Caraïbes

M.B. avec AFP

— 

Jean-Jacques Savin sur son tonneau.
Jean-Jacques Savin sur son tonneau. — TESA
  • Cet aventurier s’était élancé le 26 décembre de l’île d’El Hierro dans les Canaries.
  • Il a fabriqué son petit tonneau de trois mètres de long dans un chantier naval d’Arès (Gironde).
  • Il doit maintenant trouver un moyen de se faire embarquer pour se faire déposer dans un port.

Pari gagné ! Jean-Jacques Savin, 72 ans, qui traverse depuis fin décembre l’Atlantique à bord d’un tonneau, a annoncé samedi que sa traversée était « terminée » et « réussie » après être entré en mer des Caraïbes.

« Après 122 jours et neuf heures, le méridien me positionne dans la mer des Caraïbes. La traversée est terminée. Merci à tous », annonce le septuagénaire par email. Le message est accompagné d’une photo, peu lisible, de son GPS.

Dérive vers la Floride

« J’ai traversé le méridien qui me positionne en mer des Caraïbes à 20 h, heure française », précise-t-il dans un message. « La traversée de l’Atlantique est réussie. Maintenant, il faut que je trouve un moyen pour me faire embarquer et déposer près d’un port. Actuellement, je dérive vers la Floride ».

« Je suis encore éloigné des côtes des Grandes Antilles », ajoute-t-il en exprimant un « soulagement. A cause des vents capricieux, j'ai cru par moment que j'arriverai aux Bermudes [plus au nord, NDLR] et donc la traversée aurait échoué », écrit-il encore.

Une aventure suivie par 23.000 personnes sur Facebook

L’ancien militaire s’est lancé à la mer le 26 décembre de l’île d’El Hierro dans les Canaries, pour traverser l'Atlantique mû par la seule force des courants. Par goût de l’aventure et amour de la « sensation de liberté », il a pris place dans une embarcation orange, en forme de tonneau.

Son « compagnon », comme il l’appelle dans ses messages sur Facebook (TESA, Traversée de l’Atlantique en tonneau) a été fabriqué dans un petit chantier naval d’Arès (Gironde), mesurant à peine trois mètres de long, avec un diamètre principal de 2,10 m et un espace de vie de 6m2.

L’aventure, suivie par plus de 23.000 personnes sur Facebook, devrait faire l’objet d’un livre. Jean-Jacques Savin envisage aussi de traverser la Manche à la nage.