Etats-Unis: Des employés mettent des laxatifs dans des pizzas, le restaurant ferme

INTOXICATION Ils avaient annoncé leur « blague » sur les réseaux sociaux

Naomi Mackako

— 

Cartons de pizza. Illustration.
Cartons de pizza. Illustration. — Hans Braxmeier

Une pizzeria de Springtown, au Texas (Etats-Unis), a dû fermer ses portes ce week-end après avoir découvert que des employés avaient mis des laxatifs sur au moins une pizza, rapporte la chaîne KDFW.

Vendredi soir, le service de police de Springtown a reçu un appel concernant de la nourriture intoxiquée volontairement dans une pizzeria. Des employés auraient annoncé sur les réseaux sociaux qu’ils allaient « mettre du Miralax » – une marque de laxatifs – sur des pizzas. Selon les autorités, trois employés ont admis avoir placé le laxatif sur au moins une pizza qui a fini par être mangée par un collègue qui ignorait tout de la « farce ».

Les employés licenciés

Le salarié qui a mangé la pizza fâcheuse est tombé malade. Les instigateurs de la supercherie ont nié avoir ajouté du laxatif à toute pizza achetée par les clients. La licence de sécurité sanitaire de l’établissement a été retirée après le passage d’un inspecteur. Lundi après-midi, les portes du restaurant étaient encore fermées. La police n’a pas précisé si des accusations criminelles seraient déposées. Le restaurant a déclaré dans un communiqué que les employés impliqués ont été licenciés.