Un homme barbu. Illustration.
Un homme barbu. Illustration. — StockSnap

HYGIÈNE

Le pelage des chiens transporte moins de bactéries qu'une barbe humaine, selon une étude

La barbe de sept des hommes contenait tellement de bactéries qu'il y avait des risques pathologiques

Selon des scientifiques suisses, les bactéries présentes dans les poils de la barbe seraient plus nombreuses que celles prélevées dans le pelage de votre chien.

Des chercheurs de la clinique Hirslanden, près de Zurich, en Suisse, ont comparé la charge bactérienne des colonies de micro-organismes pathogènes de 18 hommes barbus – âgés de 18 à 76 ans – à celle de 30 chiens. Ils ont prélevé des échantillons et ont fait passer des IRM aux sujets d’étude, rapporte la BBC.

Des risques de maladies

Le résultat est surprenant, chacun des hommes avait un nombre élevé de bactéries dans la barbe. Alors que seulement 23 des 30 chiens ont eu le même résultat. La barbe de sept des hommes contenait tellement de bactéries qu’il y avait des risques pathologiques. Les autres chiens testés ont enregistré des niveaux de bactéries moyens à faibles.

Une découverte inattendue pour ces scientifiques dont l’objectif premier était de savoir si les chiens pouvaient transmettre des maladies à l’homme au contact des poils de son visage. « Sur la base de ces résultats, les chiens peuvent être considérés comme propres, comparés aux hommes barbus », a déclaré Andreas Gutzeit, à l’origine de l’étude.