Seine-Maritime: Un patron achète une Alpine A110 à 60 000 euros pour ses salariés

VOITURE Le directeur de Mecanolav, société basée à Neufchâtel-en-Bray, veut promouvoir le « made in Normandie »

20 Minutes avec agence

— 

L'entrepreneur a acquis une Alpine A110 qu'il met à disposition de ses salariés.
L'entrepreneur a acquis une Alpine A110 qu'il met à disposition de ses salariés. — Capture d'écran YouTube / Alpine

Le patron de MecanoLav, société basée à Neufchâtel-en-Bray (Seine-Maritime), met à disposition de ses salariés une Alpine A110 acquise par l’entreprise. La sportive, qui est fabriquée dans le département, à Dieppe, est arrivée sur le parking de l’entreprise le 21 mars dernier, rapporte Actu.fr.

Les employés peuvent désormais s’offrir une virée à son volant pendant quelques heures ou un week-end sur l’ensemble de la Normandie. L’entreprise, spécialisée dans la fabrication de machines de nettoyage pour les pièces industrielles, veut ainsi mettre en avant le savoir-faire normand. « On a fait l’acquisition d’une Renault Alpine pour communiquer sur l’ensemble du territoire normand. On veut valoriser les compétences et l’excellence de l’industrie française au travers de cette voiture conçue près de Neufchâtel-en-Bray », précise Matthieu Vallois, le directeur de MecanoLav, à Actu.fr.

Une voiture à 60 000 euros

L’investissement est conséquent : l’Alpine A110 a coûté 60 000 euros. Mais le « made in Normandie » n’a pas de prix pour l’entrepreneur.

Les salariés ne seront pas les seuls à profiter du bolide biplace de plus de 250 cv pouvant filer à 250 km/h et assurer un démarrage de 0 à 100 km/h en 4,5 secondes. Matthieu Vallois compte permettre à ses collaborateurs, ses clients ou ses fournisseurs de prendre le volant. Il envisage même de mettre la voiture à disposition d’établissements scolaires pour « promouvoir la filière industrielle auprès de nos jeunes dans les écoles ».