Nasa: 16.500 euros pour rester couché pendant deux mois, ça vous tente?

JOB DE REVE Les candidats sélectionnés devront vivre allongés pendant soixante jours sur un lit centrifugeuse pour simuler les effets de la microgravité sur le corps humain

20 Minutes avec agence

— 

Le siège de la Nasa à Washington.
Le siège de la Nasa à Washington. — Pablo Martinez Monsivais/AP/SIPA

Les agences spatiales américaine, allemande et européenne recherchent des candidats… à l’inactivité. Les participants à cette expérience scientifique de trois mois, dont deux en position horizontale, seront payés 16.500 euros pour rester allongés.

L’objectif est d’en savoir plus sur les différents effets de la gravité sur le corps humain et sur les phénomènes que subissent les astronautes dans l’espace, indique un communiqué de l’organisation allemande.

Plusieurs critères à respecter

L’expérience a commencé à Cologne (Allemagne) le 25 mars avec 12 femmes et 12 hommes ayant été sélectionnés par la Nasa, le Centre allemand de l’aéronautique et l’astronautique et l’Agence spatiale européenne. Mais les scientifiques recherchent de nouvelles volontaires pour une phase différente de l’étude prévue pour démarrer en septembre prochain. Pour décrocher ce job de rêve, il faut répondre à plusieurs critères.

Ainsi, les candidates doivent notamment avoir un niveau d’allemand correct, mesurer entre 1,53 et 1,90 mètre mais aussi être en bonne santé, non-fumeuses et âgées de 24 à 55 ans.

Les volontaires allongés pendant soixante jours

Pendant soixante jours, les sujets resteront couchés sur un lit centrifugeuse qui réalise une rotation complète tous les jours. « Les mouvements des participants seront restreints afin de limiter la pression sur les muscles, les tendons et le squelette », explique le communiqué. L’objectif est de « simuler le déplacement des fluides corporels que connaissent les astronautes dans un environnement de microgravité ».

La lecture et la télévision seront là pour égayer les journées des volontaires mais ils ne pourront en aucun cas se lever. Même les repas, étudiés pour éviter la prise de poids malgré la sédentarité seront pris en position allongée.