Bruxelles: Le Manneken-Pis gaspillait plus de 1.000 litres d'eau potable par jour (mais c'est fini)

GASPILLAGE Chaque jour, la petite statue consommait autant d’eau potable que trois à quatre ménages

20 Minutes avec agence

— 

Le Manneken-pis, à Bruxelles (Belgique).
Le Manneken-pis, à Bruxelles (Belgique). — MARY EVANS/SIPA

Incontournable monument de Bruxelles, le Manneken-Pis gaspille de l’eau potable – beaucoup d’eau potable. C’est un technicien de la ville qui a fait cette découverte fin 2018 en faisant des réglages sur les compteurs d’eau, rapportent Les Echos.

Tout le monde pensait jusque-là que l’eau, qui servait à alimenter le chérubin en train d’uriner, était constituée d’un circuit fermé. Or, depuis le 19e siècle, il était alimenté par de l’eau potable en continu. « On ne se rend pas compte, mais un petit jet comme ça en continu, ça consomme », explique le technicien au journal belge La Dernière Heure.

Une gouttière installée en attendant mieux

« Si on se base sur les relevés quotidiens du capteur, c’est l’équivalent de la consommation de trois à quatre ménages qui était perdue », poursuit l’homme. « Mais si on regarde la facture annuelle, cela peut monter jusqu’à dix ménages. » Au total, entre 1.000 et 1.500 litres d’eau potable gaspillés par jour.

Pour mettre fin au gaspillage, la mairie a installé une gouttière permettant de créer un circuit fermé autour de la fontaine. Une solution plus efficace et durable est actuellement à l’étude.