Montpellier: Les détenus se cotisent pour un surveillant après le décès de sa femme

SOLIDARITE La direction de l’établissement a donné son accord pour cette initiative exceptionnelle

Jerome Diesnis

— 

La prison de Villeneuve-lès-Maguelone.
La prison de Villeneuve-lès-Maguelone. — N. Bonzom / Maxele Presse

Les détenus de la maison d’arrêt de Villeneuve-lès-Maguelone, dans la métropole de Montpellier, se sont cotisés afin de soutenir un surveillant de prison, révèle France Info. L’homme, surveillant dans cette prison depuis une trentaine d’années, a perdu brutalement sa femme, mère de quatre enfants.

C’est en assistant aux obsèques que Grégory Jalade, secrétaire interrégional du syndicat Force Ouvrière, a appris l’existence de cette cagnotte. Il a décidé de rendre cette initiative publique. « On a coutume de dénoncer – à juste titre – les agressions que subissent les personnels pénitentiaires, mais nous nous devons aussi de souligner les comportements positifs des personnes détenues, explique-t-il à la radio d’informations. En 24 ans d’ancienneté, c’est la première fois que je suis confronté à ce type d’opération émanant de détenus. »

Cette initiative, rare voire totalement inédite, a reçu l’accord de la direction de l’établissement dans lequel sont incarcérés environ 800 détenus.