Royaume-Uni: David Beckham épinglé à Londres pour avoir téléphoné au volant

OUPS C’est un passant témoin de la scène qui a alerté la police londonienne en novembre dernier

20 Minutes avec agences

— 

David Beckham.
David Beckham. — J.E.E/SIPA

Il ne montre pas le bon exemple. David Beckham a reconnu avoir utilisé son téléphone portable tout en conduisant sa Bentley dans les rues de Londres, a annoncé la police britannique ce lundi. Au Royaume-Uni, l’utilisation d’un téléphone au volant est illégale.

Le footballeur a été inculpé le 5 février. Un passant avait alerté la police le 21 novembre, affirmant avoir vu le sportif de 43 ans téléphoner au volant. L’affaire devrait être entendue ce mardi par un tribunal en banlieue de Londres. Beckham ne sera pas présent et l’audience se tiendra à huis clos.

Beckham fou du volant

En janvier, l’ancien capitaine de l’équipe d’Angleterre a déjà été poursuivi pour excès de vitesse, après avoir dépassé les 90 km/h dans une zone limitée à 65 km/h. Il a évité des poursuites grâce à une erreur de procédure, mais avait reconnu les faits.

En 1999, son avocat de l’époque avait également aidé le footballeur à échapper à une sanction. Il avait fait annuler une interdiction de conduire de huit mois, affirmant que son client avait dépassé la vitesse autorisée uniquement pour échapper à un paparazzi.