Etats-Unis: Un père reçoit 15.000 appels et textos le jour de son anniversaire à la suite d'une blague de ses fils

ANNIVERSAIRE Le papa deChristopher et Mike a même reçu des appels depuis les Philippines

Naomi Mackako

— 

Gâteau d'anniversaire. Illustration.
Gâteau d'anniversaire. Illustration. — Pexels

Chris Ferry risque de se souvenir très longtemps des quelques jours qui ont précédé ses 62 ans qu’il fêtera samedi prochain. Christopher et Mike, deux frères vivant en Floride (Etats-Unis), ont sûrement dû se dire qu’une carte d’anniversaire ne ferait pas l’affaire et ont fait afficher le numéro de téléphone de leur père sur un gigantesque panneau d’affichage en ville en demandant aux gens de lui souhaiter un bon anniversaire, rapporte CBS News.

Christopher et Mike ont loué un panneau près d’Atlantic City - dans le New Jersey où vit Chris - pour 2.000 dollars. L’écran affiche le visage heureux du papa et les mots suivants : « Souhaitez à notre père un joyeux anniversaire - Avec amour, tes fils. »

Des appels par milliers

Chris Ferry a reçu des appels provenant de tous les Etats-Unis, du Luxembourg, du Népal, du Kenya ou encore des Philippines. « Une personne m’a dit que son père décédé était né le 16 mars comme moi et qu’elle m’appelait en sa mémoire », a raconté la star d’un jour.

Si au départ, Chris Ferry a trouvé cela très amusant, il avoue en plaisantant avoir ensuite eu envie de tuer ses garçons. Son téléphone n’a pas arrêté de sonner, il estime avoir reçu au moins 15.000 appels. Le sexagénaire a même modifié le message de son répondeur par : « Merci d’avoir appelé pour me souhaiter un joyeux anniversaire, j’apprécie vraiment beaucoup… »

CBS News rapporte que les fils de Chris ont toujours adoré faire des blagues à leur père. « Quand on allait au restaurant, ils disaient toujours au serveur que c’était mon anniversaire même lorsque ce n’était pas le cas », se souvient le papa. L’affiche sur l’énorme panneau doit rester en place jusqu’au 6 avril… le téléphone de Chris Ferry devrait continuer de sonner pendant encore quelques jours.