Lorient: «Rougail», «galette saucisse», «crème brûlée»… Il tague des noms de plats sur les murs

BON APPÉTIT Le mystérieux tagueur sévit en centre-ville depuis quelques jours

M.Pa

— 

Une rue du centre de Lorient (illustration).
Une rue du centre de Lorient (illustration). — F. Tanneau / AFP

Du salé : « n°35 rougail », « n°46 pot-au-feu », « n°14 galette saucisse », « n°13 filet de merlu au vin blanc », « n°19 petits pois carottes », « n°62 poulet curry »… Et du sucré : « n°30 crème brûlée », « n°1 Ferrero Rocher » ou encore « n°16 giboulée de cerises ». Ces tags aussi étonnants que mystérieux sont apparus ces derniers jours sur les murs du centre-ville de Lorient (Morbihan), rapporte Le Télégramme.

Un numéro de rue associé à un plat

À chaque fois, le tagueur utilise le même mode opératoire : un numéro de rue peint à la bombe associé à un plat ou recette. Le fin gourmet anonyme sévirait depuis le week-end dernier ou le début de semaine. Second degré ? Fan de Banksy et Robuchon ? Ou simplement une faim pressante qui aurait tout déclenché ? Pour l’instant, ses motivations sont encore inconnues.