Une école fréquentée par Donald Trump a été obligée de cacher ses notes

PEUT MIEUX FAIRE Le président américain se vante d’avoir toujours été très bon élève, mais personne n’a accès à ses résultats scolaires

20 Minutes avec agences

— 

Pendant son discours lors du grand rendez-vous annuel des conservateurs, Donald Trump a enlacé le drapeau américain.
Pendant son discours lors du grand rendez-vous annuel des conservateurs, Donald Trump a enlacé le drapeau américain. — REX/Shutterstock/SIPA

Une école militaire fréquentée par Donald Trump à l’adolescence a caché les dossiers scolaires du président américain. En 2011, des amis du futur président avaient fait pression sur l’établissement de New York pour les obtenir, poussant l’école à les dissimuler, dévoile le Washington Post.

À cette période, Trump avait défié Barack Obama de publier ses résultats scolaires, se demandant comment le président avait pu intégrer un établissement de l’Ivy League (les huit universités les plus prestigieuses du nord-est du pays). Donald Trump se targue lui d’avoir toujours été un excellent élève.

Des écoles menacées par l’ancien avocat de Trump

Selon Evan Jones, proviseur de l’époque à la New York Military Academy où Trump a passé cinq ans à partir de 1959, le directeur était venu le voir, paniqué. « Il avait été abordé par d’anciens élèves influents et fortunés », des amis de Donald Trump qui voulaient que ses résultats scolaires restent secrets. Le directeur a déclaré au Washington Post qu’il avait rejeté ces demandes et fait déplacer les dossiers.

« Je les ai transférés ailleurs sur le campus dans un lieu d’où ils ne pouvaient sortir », se souvient Jeffrey Coverdale. « C’est la seule fois que j’ai jamais transféré les dossiers d’un ancien élève. » Dans des révélations récentes, l’ancien avocat du président Michael Cohen a expliqué que l’une de ses tâches était de menacer de poursuites les anciennes écoles de Donald Trump afin qu’elles ne publient pas ses notes.

L’ancien proviseur de l’école new-yorkaise ignore si la demande initiale pour récupérer les dossiers scolaires de Trump émanait de Michael Cohen. Selon lui, ces dossiers sont désormais dans une armoire au sous-sol d’un bâtiment du campus, à environ une heure de route de New York.