VIDEO. Brésil: Une baleine à bosse retrouvée au milieu de la forêt amazonienne intrigue les chercheurs

MYSTÈRE Les scientifiques ignorent encore comment le cétacé a pu se retrouver sur cette île

20 Minutes avec agence

— 

Une baleine à bosse découverte au beau milieu de la forêt amazonienne.
Une baleine à bosse découverte au beau milieu de la forêt amazonienne. — HO / ACERVO INSTITUTO BICHO D'AGUA / AFP

La découverte, particulièrement rare, intrigue les biologistes. Une baleine à bosse a été retrouvée échouée au beau milieu de la mangrove dans l’île de Marajó, au nord du Brésil, rapporte le magazine Géo. Le cadavre de l’animal, vraisemblablement décédé depuis quelques jours, reposait sur le dos. Il a été découvert par des habitants, alertés par la présence de nombreux vautours qui volaient au-dessus de la carcasse.

Les images du cétacé ont été diffusées sur les réseaux sociaux par des biologistes de l’ONG brésilienne Bicho d’Agua. Le cadavre du cétacé, long de près de huit mètres, ne présente aucune trace de blessure.

Selon les premières observations des biologistes, il ne s’agit pas d’une baleine adulte mais d’un jeune baleineau, âgé d’un an environ. Pour l’heure, les scientifiques sont incapables d’expliquer la présence du cétacé sur cette île de la forêt amazonienne, loin de son habitat naturel.

Une découverte très inhabituelle pour la saison

Selon l’explication la plus plausible, le corps de l’animal aurait été porté par la marée jusqu’au milieu de la mangrove, à une quinzaine de mètres de la plage la plus proche. Cette découverte continue cependant d’intriguer les biologistes. En effet, la baleine à bosse n’est habituellement pas présente en cette saison au large de l'Amazonie.

En été, les cétacés voyagent vers le Sud pour rejoindre les eaux de l’Antarctique et s’approvisionner en krill, leur nourriture favorite. Selon Géo, il est donc possible que le baleineau ait été séparé de sa mère et qu’il se soit perdu en route, jusqu’à venir s’échouer au large de l’île de Marajó. Une autopsie sera pratiquée sur le corps pour tenter d’éclaircir le mystère.