VIDÉO. Afrique du Sud: Un pasteur qui «ressuscite» un mort fait rire les internautes

N'IMPORTE QUOI De nombreux internautes ont utilisé le hashtag #ResurrectionChallenge pour se moquer de la scène

20 Minutes avec agences

— 

Le pasteur Alph Lukau en train de «ressusciter» un homme mort...
Le pasteur Alph Lukau en train de «ressusciter» un homme mort... — Capture d'écran Twitter/@Esprit_225

La vidéo d’un pasteur prétendant avoir ressuscité un mort en Afrique du Sud a connu un immense succès sur les réseaux sociaux. Son « miracle » a été regardé à de nombreuses reprises… et abondamment moqué.

Sur les images, on voit le pasteur Alph Lukau, de l’Eglise protestante Alleluia Ministries International, apposant les mains sur le corps d’un homme censé être mort. Le «  miraculé », vêtu d’un costume blanc et couché dans un cercueil, s’anime soudainement et saute sur ses pieds.

Les pompes funèbres portent plainte

En quelques heures, le hashtag #ResurrectionChallenge est devenu viral sur Twitter. Des internautes ont partagé avec ironie leurs propres « résurrections ». Un homme s’est ainsi filmé l’air surpris, assis dans sa baignoire, sous la légende : « Mon alarme vient de me ressusciter pour me réveiller ».

Le « miracle » du pasteur a aussi provoqué la colère des pompes funèbres, contactées pour assurer les funérailles du « mort ». « Nous aimerions prendre nos distances par rapport à la prétendue résurrection », a écrit Kings and Queens Funeral Services dans un communiqué.

L’entreprise dit avoir intenté une action en justice « pour cette atteinte malveillante à notre image ». L’Eglise du pasteur a aussi pris ses distances, déclarant aux médias qu'« il ne s’agissait pas d’un miracle de résurrection ». Elle n’a pas voulu réagir aux critiques l’accusant de tromper ses fidèles.