Grande-Bretagne: Une app de rencontre pour les vaches

TECHNOLOGIE Si l’agriculteur balaye à gauche, un « meuh » signifie qu’il n’est pas intéressé par le profil…

Naomi Mackako

— 

Illustration de vaches.
Illustration de vaches. — LadyLioness

Les vaches ont à présent leur application de rencontre pour trouver l’amour. « Tudder », l’application inspirée de Tinder créée par Hectare Agritech vient de Grande-Bretagne, rapporte ABC. L’application met en relation des exploitants agricoles afin qu’ils trouvent des partenaires de reproduction pour leurs bovins.

Des « swipes » et des « matchs »

Les bovins ont un profil sur lequel est indiqué leur âge, leur poids et le nom du propriétaire. Dans le principe, c’est comme sur Tinder. Lorsque l’agriculteur « swipe » ou balaye à gauche, un « meuh » signifie qu’il n’est pas intéressé, à droite le « meuh » indique l’inverse. Si les deux vaches se plaisent, alors il y a « match ». Les éleveurs peuvent ainsi entrer en contact et faire une offre. Au Royaume-Uni, 42.000 bovins sont inscrits sur l’app disponible au téléchargement sur Apple et Samsung.

Préciser sa recherche et gagner du temps

Sur son site, Hectare Agritech explique vouloir « aider les agriculteurs à identifier les géniteurs et les potentiels partenaires de leur bétail en quête d’amour ». En plus de pouvoir gagner du temps en évitant de devoir visiter des troupeaux à la recherche du partenaire idéal pour leur bête, les agriculteurs peuvent préciser leurs recherches. L’éleveur peut en effet choisir un bovin d’élevage biologique, de race et même savoir si l’exploitation dont il provient a déjà été touchée par la tuberculose.

L’application est reliée au site de vente agricole en ligne, Sellmylivestock​.