Brésil: Les supporters chiliens nettoient leurs toilettes et tribunes après un match

TROP SYMPAS Les Chiliens ont aussi chanté en hommage aux joueurs brésiliens décédés dans un crash d’avion en novembre 2016

20 Minutes avec agences

— 

Illustration de Tulio De Melo, joueur du club Chapecoense, le 25 juillet 2017 en Copa Sudamericana.
Illustration de Tulio De Melo, joueur du club Chapecoense, le 25 juillet 2017 en Copa Sudamericana. — Nelson ALMEIDA / AFP

Un joli lot de consolation pour l’équipe de football de Chapecoense (Brésil). Éliminé à domicile par l’équipe chilienne d’Union La Calera lors d’un match de la Copa Sudamericana, le club brésilien s’est rendu compte qu’avant de partir, les supporters chiliens avaient nettoyé les toilettes du stade.

Ils ont « ramassé toutes les ordures de la tribune sud et ont nettoyé les toilettes qu’ils ont utilisées », a expliqué Chapecoense sur Twitter, une photo des lieux en guise de preuve. « Une attitude qui nous remplit de gratitude ! »

Civisme footballistique

La rencontre s’est soldée par un match nul 1-1, permettant aux Chiliens de se qualifier pour le prochain tour grâce au but en extérieur. Pour célébrer leur victoire, les supporters chiliens ont entonné plusieurs chants en hommage à leur adversaire. En effet, en novembre 2016, le club de Chapecoense a été meurtri par un crash aérien en Colombie dans lequel 71 personnes, dont 19 joueurs, ont trouvé la mort.

La semaine dernière, le club de Talleres (Argentine) avait donné l’exemple, nettoyant entièrement les vestiaires du stade Morumbi de Sao Paulo (Brésil) après avoir éliminé l’équipe locale. Lors du Mondial 2018 en Russie, des supporters japonais s’étaient aussi fait remarquer en ramassant toutes leurs ordures dans les tribunes qu’ils occupaient.