Manche: Maryse, la centenaire qui rêvait de visiter le Mont-Saint-Michel, a été invitée par le département

BELLE HISTOIRE Depuis toujours, la « doyenne des Alpes-Maritimes » rêvait de pouvoir admirer le phénomène des grandes marées

20 Minutes avec agence

— 

Le Mont-Saint-Michel attire près de 2,5 millions de voyageurs annuels (illustration).
Le Mont-Saint-Michel attire près de 2,5 millions de voyageurs annuels (illustration). — Pixabay

Mercredi 6 février, le quotidien Nice-Matin se faisait l’écho d’une belle histoire : à 111 ans, Maryse Lancioni rêve de voir le Mont-Saint-Michel. Dans une émouvante vidéo relayée par le quotidien régional, la centenaire raconte : « J’aimerais visiter le Mont Saint-Michel, et la Bretagne où la mer se retire, c’est là que j’aimerais aller avant de mourir ».

Ces images ont attiré l’attention de l’organisme de tourisme du département de la Manche, qui assure que Maryse devrait bientôt pouvoir réaliser son rêve.

Une invitation officielle du Département

« La Manche se mobilise pour qu’à 111 ans, elle puisse réaliser son rêve : voir le Mont-Saint-Michel et admirer le phénomène des marées. C’est avec plaisir que nous aimerions lui offrir un séjour chez nous, dans la Manche ! », écrit Manche Tourisme dans une vidéo publiée sur son compte Facebook.

Très rapidement, un hashtag #MaryseDansLaManche a également fait son apparition sur Twitter.

Une chaîne de cartes postales de toute la France

Dans son interview vidéo, celle que Nice-Matin a surnommée la « doyenne des Alpes-Maritimes » s’est confiée sur sa vision de la vie. « Pour être heureux avant tout il ne faut pas penser qu’à soi, il faut avoir beaucoup d’amis et faire le bien autour de soi. Ça, c’est le bonheur le plus simple », juge la centenaire.

Ces derniers jours, plusieurs médias locaux avaient lancé l’idée d’un défi « cartes postales ». Les internautes ont été invités à envoyer à Maryse un maximum de cartes de toutes les régions de France. L’objectif était de permettre à la centenaire de voyager par la pensée, en attendant de pouvoir découvrir le Mont-Saint-Michel.