VIDÉO. Russie : Il vole un tableau dans un musée de Moscou en plein jour et s’enfuit

AUDACIEUX L’homme a tout simplement décroché le tableau, sous les yeux surpris des autres visiteurs…

20 Minutes avec agences

— 

Un homme vole un tableau dans un musée de Moscou, dimanche 27 janvier 2019.
Un homme vole un tableau dans un musée de Moscou, dimanche 27 janvier 2019. — Capture d'écran Twitter/@lentaruofficial

En plein jour. Un homme a dérobé un tableau ce dimanche soir dans l’un des principaux musées de Moscou (Russie). Le voleur présumé, un homme de 31 ans, l’a simplement décroché et s’est enfui avec l’œuvre sous le bras.

Le suspect a été interpellé et la toile, peinte par l’artiste russe Arkhip Kouïndji, a été retrouvée intacte. Mais l’incident a embarrassé la galerie Tretiakov, où un tableau avait déjà été vandalisé en mai dernier.

Estimé à 175 000 euros

Sur les images de vidéosurveillance, relayées par les médias russes, on voit un homme au crâne rasé et vêtu de noir s’approcher à visage découvert de l’œuvre. Il décroche ensuite le tableau et l’emporte, sous le regard médusé des visiteurs. Selon la direction du musée, l’alarme a été donnée par un surveillant après la fuite du voleur en voiture.

Le suspect avait déjà été condamné pour détention de stupéfiants et faisait l’objet d’une interdiction de quitter le territoire. La toile, estimée à quelque 175.000 euros par un historien de l’art, avait été prêtée à la galerie Tretiakov par le Musée Russe de Saint‑Pétersbourg.

Un tableau endommagé en mai dernier

Fondée en 1856, la galerie Tretiakov est l’un des plus prestigieux musées de Moscou. Elle possède notamment des œuvres de Marc Chagall, Vassily Kandinsky ou le célèbre « Carré noir sur fond blanc » de Kasimir Malevitch. En mai dernier, un homme de 37 ans a brisé la vitre de protection d’un tableau d’Ilia Répine représentant Ivan le Terrible tuant son fils. La peinture a été déchirée en trois endroits et retirée de l’exposition.

Le ministère de la Culture a annoncé son intention d’équiper tous les tableaux de la galerie d’alarmes se déclenchant si un visiteur s’approche trop près. Selon la directrice Zelfira Tregoulova, le musée doit non seulement moderniser sa sécurité mais aussi changer sa « mentalité ». Le Kremlin a assuré ce lundi que la galerie était « protégée de manière adéquate », tout en reconnaissant que des « conclusions devaient être tirées », après ce vol.