Etats-Unis. Pendant le «shutdown», Trump paye sa tournée de pizzas et burgers à la Maison Blanche

C'EST MOI QUI RÉGALE ! Le « shutdown » paralyse le gouvernement américain depuis 24 jours. Un record…

20 Minutes avec AFP

— 

Dans la salle à manger de la Maison Blanche, le président Donald Trump s'exprime lors d'une cérémonie en l'honneur des  joueurs de l'équipe de football des Clemson Tigers. Des plats de Fast-food payés par le chef d'Etat américain sont entreposés.
Dans la salle à manger de la Maison Blanche, le président Donald Trump s'exprime lors d'une cérémonie en l'honneur des joueurs de l'équipe de football des Clemson Tigers. Des plats de Fast-food payés par le chef d'Etat américain sont entreposés. — SAUL LOEB / AFP

« Nous avons commandé du fast-food américain et c’est moi qui paye » : Donald Trump a accueilli lundi les joueurs de l’équipe de football des Clemson Tigers avec des pizzas et des hamburgers, mettant en avant les contraintes du « shutdown ».

« C’est à cause du shutdown, comme vous le savez… Beaucoup de hamburgers, de pizzas, je pense qu’ils vont préférer ça à tout ce que nous aurions pu leur offrir », a expliqué le président américain à son arrivée à la Maison Blanche après une journée passée à La Nouvelle-Orléans.

De la « super nourriture américaine »

Interrogé sur son fast-food préféré, le magnat de l’immobilier a esquivé : « Si c’est américain, j’aime ça. Tout est américain ». « Plutôt McDonald's​ ou Wendy’s ? », a insisté un journaliste. « Je les aime tous », a répondu Donald Trump. « Que des bonnes choses, de la super nourriture américaine ».

Donald Trump dans la salle à manger de la Maison Blanche.
Donald Trump dans la salle à manger de la Maison Blanche. - SAUL LOEB / AFP

Les discussions budgétaires entre le président républicain, qui réclame le financement d’un mur à la frontière avec le Mexique, et ses adversaires démocrates, qui s’y opposent, sont dans l' impasse. Ce blocage a provoqué un « shutdown » qui a contraint nombre de fonctionnaires fédéraux, y compris certains travaillant à la Maison Blanche, à rester chez eux, l’Etat n’étant pas en mesure de les payer. Ce « shutdown », qui dure depuis 24 jours, est le plus long de l’histoire américaine.