Perpignan: 450 brebis dans les douves du château de Salses… pour protéger les chauve-souris

INSOLITE 450 brebis ont pris possession des douves du château pour entretenir la végétation… et produire les excréments nécessaires à la chaîne alimentaire des chauve-souris…

Jérôme Diesnis

— 

C'est l'embouteillage au moment de descendre dans les douves pour les brebis de la forteresse de Salses-le-Château
C'est l'embouteillage au moment de descendre dans les douves pour les brebis de la forteresse de Salses-le-Château — Forteresse de salses-le-Château

Scène insolite à Salses-le-Château, l’imposante forteresse située à une vingtaine de kilomètres au nord de Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales. Le monument visible de l’autoroute A9, fut construit au XVe siècle alors à la frontière franco-espagnole, avant de perdre de son importance après le traité des Pyrénées de 1659 et d’être partiellement restaurée par Vauban.

la forteresse de salses-le-Château, dans les Pyrénées-Orientales.
la forteresse de salses-le-Château, dans les Pyrénées-Orientales. - Forteresse de Salses-le-Château

Jusqu’au 15 janvier, il accueille des habitants inhabituels. Un troupeau de 450 brebis appartenant à Roos Cukier, « permettra d’entretenir la végétation », explique Jacqueline Maillé, administratrice de la forteresse, dans le cadre d’un projet d’éco-pâturage.

Et vive les insectes coprophages !

Mais l’objectif est double. « Ce pâturage va apporter les ressources trophiques nécessaires aux insectes coprophages, qui se nourrissent d’excréments, eux-mêmes principales sources d’alimentation des populations de chauves-souris présentes dans le monument », reprend l’administratrice.

Les brebis ont pris possession des douves de la forteresse de salses-le-Château
Les brebis ont pris possession des douves de la forteresse de salses-le-Château - Forteresse de salses-le-Château

La présence de ces chauves-souris a permis l’intégration de la forteresse au réseau Natura 2000 visant la préservation des sites d’importance européenne, notamment pour ces espèces.