Etats-Unis: Phare cherche gardiens pour près de 5.000 euros par mois dans la baie de San Francisco

JOB DE REVE Les deux gardiens devront notamment faire tourner un bed & breakfast comprenant cinq chambres…

20 Minutes avec agence

— 

Le phare de l’île d’East Brother cherche de nouveaux gardiens.
Le phare de l’île d’East Brother cherche de nouveaux gardiens. — Wikimedia / Christopher Michel

Le phare de l’île d’East Brother, dans la baie de San Francisco (Etats-Unis), aura besoin en mai prochain d’un nouveau couple de gardiens. Les occupants actuels ont en effet décidé de partir après trois ans de bons et loyaux services.

Sur le papier, la fonction a tout du job de rêve. A commencer par la rémunération annuelle qui peut atteindre 130.000 dollars (environ 113.000 euros) pour deux en fonction des performances, rapporte SF Gate. Soit un salaire de 5.416 euros (4.725 euros) par mois et pour chacun des deux gardiens, par ailleurs nourris et logés gratuitement.

Une auberge à faire tourner

Mais le travail sur cette île, propriété des garde-côtes, n’est pas de tout repos et nécessitera deux semaines de formation en avril 2019 pour les candidats choisis. Le phare construit en 1874 abrite désormais un bed & breakfast qui l’a sauvé de la démolition. Les deux employés devront notamment s’occuper de l’établissement.

« Ils devront faire tourner l’auberge de cinq chambres, servir le petit-déjeuner et le dîner, transporter les clients en bateau, mais aussi s’occuper de toutes les autres tâches qui vont du ménage à la cuisine », explique dans un communiqué l’entreprise à but non lucratif East Brother Light Station qui gère les lieux depuis 1980.

Le permis bateau indispensable

Les candidats doivent d’ailleurs avoir une riche expérience et de réels talents de chef. Mais aussi posséder un permis de piloter les bateaux commerciaux des garde-côtes. Beaucoup des candidats qui se manifestent auprès de la société ne répondent pas à ce dernier critère, indique le président d’East Brother Light Station, Tom Butt.

« Nous avons aussi beaucoup de bénévoles qui s’occupent de l’entretien et de la gestion du site », assure le responsable. Il précise également que si les deux gardiens « travaillent dur pour bien présenter les chambres d’hôte et que l’établissement est rempli et bien géré, ils pourront être payés davantage ».