«Gilets jaunes» à Tarbes: Ils se sont rencontrés sur un barrage et se sont dit «oui» samedi

LA VIE EN JAUNE Deux « gilets jaunes », qui se sont rencontrés sur le barrage filtrant du péage de Séméac, dans les Hautes-Pyrénées, se sont dit symboliquement « oui » samedi dernier…

B.C.

— 

Un gâteau de mariage. (Illustration)
Un gâteau de mariage. (Illustration) — L. Benhamou - Sipa

Ils voient la vie en jaune et se sont symboliquement dit « oui » samedi sur la gare de péage de Séméac, à Tarbes, dans les Hautes-Pyrénées. C’est là que « Chouchoune » et « Coco bel œil », deux «gilets jaunes» à s’être investis dès le début du mouvement, se sont connus il y a un mois, lors de l’installation des premiers barrages filtrants.

Ce week-end, pour marquer l’acte IV de cette mobilisation citoyenne, les deux amoureux ont décidé de s’engager encore un peu plus l’un envers l’autre rapporte La Dépêche du Midi.

Une cérémonie symbolique a donc été organisée sur le lieu de leur rencontre et le jaune était de mise.​

C’est la « maire » du camp qui a officié devant l’assistance composée de près de 200 personnes. En voyage de noces, ils sont partis faire le tour du rond-point sur la moto du marié.

Un « faux » mariage tout en symboles pour le mouvement des gilets jaunes sur les rencontres qui ont pu se faire sur les lieux de mobilisation.