Etats-Unis: Un énorme requin blanc de plus de 5 mètres de long capturé au large de Hilton-Head

LA BONNE PRISE Spoiler Alert : La bête a secoué vivement la tête avant de se libérer de l'hameçon... 

Naomi Mackako

— 

Illustration d'un requin blanc.
Illustration d'un requin blanc. — skeeze

Chip Michalove, surnommé « l’homme qui murmurait à l’oreille des requins blancs », se souviendra sûrement longtemps de cette prise. Le capitaine a capturé un requin blanc de plus de 5 mètres de long et pesant un peu plus d’une tonne, rapporte The Island Packet. Une prise incroyable.

Avec plus de 30 requins attrapés en quatre ans, Chip Michalove n’avait jamais vu une bête telle que celle-ci. Ce matin-là, un autre requin de 3 mètres avait été attrapé par Chip Michalove et son équipage avant d’être marqué puis relâché dans les eaux de l’océan Atlantique.

Une lutte acharnée

Après des heures d’attente, le capitaine a senti mordre au bout de la ligne. « Ça tirait, a-t-il décrit. Sa nageoire dorsale est sortie de l’eau de plusieurs centimètres, a déclaré Jon Dodd, cofondateur de l’Atlantic Shark Institute. C’était spectaculaire ! ». Le requin était si gros qu’il aurait continué à nager même après avoir mordu à l’hameçon. « C’est un requin qui n’a pas vraiment de prédateurs dans l’Atlantique », a expliqué le capitaine, l’animal a mis un peu de temps à réaliser ce qui lui arrivait.

Mais le calme aura été de courte durée. Le requin s’est mis à secouer la tête vers l’arrière avant de se libérer du crochet. Le « sous-marin » comme l’a surnommé Chip Michalove s’est ensuite renfoncé dans les profondeurs des eaux. Pendant plusieurs minutes, les amateurs de pêche sont restés à l’affût mais le requin ne s’est plus montré.

Michalove, qui accompagne des scientifiques de l’Atlantic Shark Conservancy du Massachusetts sur l’étude des grands requins blancs, travaille pour trouver des procédés de capture moins stressant pour l’animal, notamment à la canne et au moulinet.