Nigeria: «C'est le vrai moi», le président Muhammadu Buhari dément les rumeurs sur sa mort

FAKE NEWS Nnamdi Kanu, chef du groupe séparatiste, a déclaré qu’un sosie soudanais avait pris la place de Muhammadu Buhari…

Naomi Mackako

— 

Les rumeurs sur la mort du chef d'Etat nigérian, Muhammadu Buhari ont débuté en 2017 en raison de son état de santé qui lui avait valu plus d'un mois d'hospitalisation en Angleterre.
Les rumeurs sur la mort du chef d'Etat nigérian, Muhammadu Buhari ont débuté en 2017 en raison de son état de santé qui lui avait valu plus d'un mois d'hospitalisation en Angleterre. — AUDU MARTE / AFP

Il a fallu qu'il démente sa propre mort. Des rumeurs persistentes ont couru sur la mort du président nigérian, Muhammadu Buhari, qui aurait été remplacé par un sosie. Sur les réseaux sociaux, les rumeurs ont été relayées par milliers et ont pris une telle ampleur que le chef d’Etat les a démenties dimanche auprès de la diaspora nigériane, à Katowice, en Pologne en marge de la COP 24. « C’est le vrai moi, je vous assure. Je vais bientôt célébrer mon 76e anniversaire et je continuerai à bien me porter », a déclaré Muhammadu Buhari, selon un communiqué présidentiel. Et d’ajouter : « Beaucoup de gens espéraient que je sois mort à cause de mes problèmes de santé. »

Des photos et des vidéos le montrent mort

Les rumeurs sur le décès du président nigérian ont commencé en 2017 lorsqu’il a été hospitalisé sept semaines à Londres pour une maladie gardée secrète. Après son retour au Nigeria, les spéculations se sont apaisées mais elles ont repris de plus belle avec la publication de photos et vidéos le montrant mort dans un hôpital de Londres. D'après Nnamdi Kanu, membre actif d’une organisation séparatiste biafraine, un sosie nommé Jubril aurait pris la place du président nigérian, rapporte Associated Press.

Alors que les prochaines élections présidentielles se tiendront en 2019 au Nigeria et que le président actuel se présentera pour un deuxième mandat, l’opposition met en doute sa capacité à gouverner en raison de son état de santé.