VIDEO. Montpellier: Jacquard, mohair ou animalier... Qui remportera le concours du pull le plus moche?

INSOLITE La friperie Jaja la Fouine organise un étonnant concours du pull le plus moche, ce vendredi, au Marché du Lez…

Nicolas Bonzom

— 

Amandine et Margaux, de la friperie Jaja la Fouine, organisent l'événement.
Amandine et Margaux, de la friperie Jaja la Fouine, organisent l'événement. — N. Bonzom / Maxele Presse
  • Seule règle à respecter lors du concours le plus moche : porter un pull vintage et tricoté. Pas de sweat-shirt.
  • Le gagnant sera qualifié pour les championnats du monde, à Albi.

Ça risque de piquer les yeux. Ce vendredi, le Marché du Lez à Montpellier accueille le concours… du pull le plus moche ! Ces sélections permettront à l’heureux propriétaire du chandail élu de se qualifier pour les championnats du monde, prévus le 1er décembre à Albi. Amandine et Margaux, les pétillantes fripières de Jaja la Fouine, sont à l’origine de l’événement, avec DJ, cocktails et bonnes tables.

20 Minutes a visité leur caravane, installée au bord du Lez, en quête d’un pull qui pourrait faire l’affaire. « Un pull moche, c’est subjectif, sourit Amandine, qui vient de dégoter de son stock un gilet mohair très années 1980. Il y a le classique à l’anglaise, le pull de Noël avec les grelots, le pull jacquard tout bouloché, la coupe chauve-souris, les motifs fluo hyper-géométriques, le col camionneur, les gilets en patchwork… »

« Un pull avec une grosse truite »

« Le pull de chasse vaut le détour aussi, reprend Margaux. Ou avec des motifs d’animaux. L’année dernière, à Béziers, c’est un pull avec une grosse truite qui a gagné, et à Albi, c’était un cerf ! » Parmi les compétiteurs, il y a aussi les créatifs qui n’hésitent pas à customiser leurs vêtements. « On a déjà vu de magnifiques pulls avec des petites lumières ou des guirlandes avec des boules de Noël cousues ! », reprend Amandine.

Un drôle de phénomène qui n’est pas qu’une plaisanterie, pour de nombreux clients de la boutique ambulante montpelliéraine. « On dit “des pulls moches”, mais chaque hiver, on les vend comme des petits pains ici ! », assure Amandine. « Je crois que les gens veulent s’habiller différemment, ne pas avoir les mêmes fringues que tout le monde, être un peu écolo aussi, en achetant un vêtement propre, mais qui a déjà été porté, note Margaux. Et puis ce sont des pulls super chauds, très confortables, et pas en acrylique comme le sont la plupart des pulls que l’on trouve dans la grande distribution. »

Seule règle à respecter pour le concours de pulls moches : porter un pull vintage et tricoté.
Seule règle à respecter pour le concours de pulls moches : porter un pull vintage et tricoté. - N. Bonzom / Maxele Presse

Attention ! Pour répondre aux règles du concours, le pull ou le gilet doit être vintage et tricoté. Pas de sweat-shirt. Si vous avez déniché une petite pépite ou qu’un vieux pull rétro traîne dans votre dressing, rendez-vous ce vendredi au Marché du Lez.

Inscriptions de 18h30 à 21h30. Gratuit. Toutes les informations ici.