Clermont-Ferrand: Ils lâchent un cygne dans l'amphithéâtre

MAUVAISE BLAGUE Dans la fac de psychologie …

20 Minutes avec agence

— 

Des étudiants de Clermont-Ferrand ont capturé un cygne dans un jardin.
Des étudiants de Clermont-Ferrand ont capturé un cygne dans un jardin. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Trois étudiants de la faculté de psychologie de Clermont-Ferrand ont capturé un cygne avant de le lâcher mercredi en plein amphithéâtre, rapporte La Montagne. « Une fille que j’apprécie voulait se faire tatouer et je trouve ça moche », a expliqué l’un des trois jeunes. « Pour tenter de la dissuader, je me suis dit que si je fais un truc de dingue, elle ne le fera pas ». L’ étudiant a indiqué au quotidien qu’il souhaitait séduire la jeune femme.

Dans la nuit du mardi 6 au mercredi 7 novembre, le jeune homme et deux de ses amis se sont donc rendus dans le jardin Lecoq de Clermont-Ferrand afin de capturer le cygne. « Nous pensions que cela serait réglé en dix minutes, témoigne un des jeunes. Il nous a fallu plus de deux heures pour l’attraper. Nous avons même appelé en renfort un ami habitué à manipuler les oies. Nous ne voulions pas faire de mal à l’animal. »

Des internautes choqués

Une fois capturé, le volatile a été placé dans un grand carton aéré. Deux des jeunes se sont déguisés en livreur pour transporter l’animal jusqu’à l’amphithéâtre de la faculté, dans lequel un cours avait lieu mercredi matin. Les complices ont alors lâché l’oiseau en plein cours. Le cygne a depuis retrouvé sa liberté et ne semble pas avoir été blessé durant l’opération.

« On s’est dit que c’était horrible pour l’animal, relate une étudiante en première année de psychologie présente lors du cours. Je pense que c’était méchant (…). L’animal a été enfermé. » Même son de cloche du côté des réseaux sociaux, sur lesquels la « blague » des étudiants a été vivement critiquée. « C’est de la maltraitance envers les animaux et tout ça devant 600 personnes, a regretté une étudiante sur Twitter. Le cygne était perdu, il voulait s’enfuir en volant, il était totalement apeuré. »

Le propriétaire du lama volé qui a voyagé dans le tram a retiré sa plainte