Etats-Unis: Ses fausses dents de vampire restent coincées, elle court aux urgences

HALLOWEEN Le dentiste a refusé d'anesthésier la patiente par peur de retirer ses vraies dents... 

Naomi Mackako

— 

Illustration d'une femmes aux dents de vampire.
Illustration d'une femmes aux dents de vampire. — Three-shots

Une femme originaire d’Alabama aux Etats-Unis a eu la frayeur de sa vie. Elle a bien cru que les fausses canines de vampire qu’elle avait fixées à ses dents ne se retireraient jamais.

Récalcitrance et café brûlant

A l’occasion d’Halloween, Anna Tew a joué le jeu à fond et a collé des dents de vampires aux siennes à l’aide d’adhésif. Sauf que problème, au moment de les retirer, les dents en plastique résistent. Elles semblent avoir parfaitement épousé ses dents et ne plus se détacher. « J’ai même bu du café brûlant, mais les dents n’ont pas bougé », a raconté l’Américaine auprès de McClatchy News.

Résignée, Anna Tew décide de se rendre aux urgences. « Ils ont regardé et tiré un peu, puis ils se sont dits : « Nous allons devoir utiliser les couper en sections ou percer ». Ils ne savaient vraiment pas quoi faire », a-t-elle expliqué.

Intervention sans anesthésie

Finalement, le dentiste décide de tirer sur les fausses dents. Mais le praticien réalise l’intervention sans anesthésie. Il craint de retirer les vraies dents d’Anna en tirant sur les accessoires de costume et à donc besoin qu’elle reste consciente. « J’ai hurlé comme un bébé et il a fini par les détacher ». « Je ne le referai plus jamais de ma vie », s’est jurée l’Américaine délivrée de sa dentition démoniaque.