Nouvelle-Zélande: Il détruit une œuvre d'art à 170.000 euros en l'escaladant

LA BOULETTE La sculpture, en forme de tige, s’est brisée en deux sous le poids du jeune homme qui a fini à l’eau puis à l’hôpital…

20 Minutes avec agence
— 
L'homme s'est suspendu à cette œuvre d'art en forme de tige estimée à 170 000 euros.
L'homme s'est suspendu à cette œuvre d'art en forme de tige estimée à 170 000 euros. — Flickr / Ewan Munro

Un jeune homme d’une vingtaine d’années a détruit une œuvre d’art installée sur un quai de Wellington ( Nouvelle-Zélande). Le 8 octobre dernier, il s’est suspendu à cette sculpture réalisée par l’artiste local Len Lye qui s’est brisée en deux sous son poids. Baptisée « Water Whirler » (le tourbillon marin), la sculpture est estimée à 300.000 dollars néo-zélandais, soit un peu plus de 171.000 euros, rapporte le site Stuff.

Un témoin raconte que des dizaines de personnes ont assisté à la scène. Certaines ont pris des photos du jeune homme suspendu à cette sorte de tige avant qu’il ne tombe à l’eau. D’autres ont immortalisé la sortie de l’eau du cascadeur en herbe, le visage en sang. Le jeune homme a d’ailleurs été transporté à l’hôpital.

La sculpture était déjà en réparation

L’œuvre mobile de Len Lye, qui tourne sur elle-même avec des jets d’eau, avait été installée à cet emplacement en 2006. Elle était à l’arrêt depuis 2016 pour des réparations et devait être équipée d’un nouveau moteur, a expliqué Sue Elliott, directrice de la Fondation pour la Sculpture de Wellington.

Justin Lester, maire de la capitale néo-zélandaise, a indiqué ne pas connaître le montant des réparations mais s’attend à devoir débourser « beaucoup d’argent ». « Notre assurance couvrira les frais, on ne va pas lui demander de payer l’intégralité de la somme », a déclaré l’élu.