Landes: Un maire veut prendre un arrêté pour interdire à ses habitants d'être malades

SANTE Marc Ducom veut interpeller les autorités car il n’aura bientôt plus de médecins dans sa commune…

C.C.

— 

Illustration d'un médecin.
Illustration d'un médecin. — POUZET/SIPA

Couvrez-vous bien si vous êtes dans les alentours d’Ychoux. En effet, il ne fait pas bon tomber malade dans ce coin des Landes. Le maire de cette commune de 3.200 habitants envisage tout simplement de prendre un arrêté pour interdire à ses administrés d’être malades ! C’est en tout cas, ce que Marc Ducom a déclaré sur la radio locale Fréquence Grands Lacs.

Il n’y aura plus de médecin fin 2019

Rassurez-vous, cet élu n’est pas fou. Il souhaite juste alerter la population et surtout les autorités sur la situation médicale d’Ychoux. Dans un an, il n’y aura plus de médecins dans la commune. Les deux médecins installés actuellement partiront à la retraite fin 2019. Et pour l’instant, Marc Ducom n’arrive pas à trouver de remplaçants. Il a donc décidé de prendre les devants pour faire bouger les choses auprès de l’Agence Régionale de Santé.

Son arrêté évidemment n’entrera jamais en vigueur, le maire en rigole même : « Je ne pense pas que le préfet va l’accepter. » Mais au fond, le problème reste entier pour Ychoux puisque pour l’heure, les candidatures ne se bousculent pas sur le bureau du maire. Cela pose une nouvelle fois, la question des déserts médicaux en France.