Etats-Unis: Des oiseaux ivres sèment la panique dans une ville

ANIMAUX Le gel précoce a entraîné la fermentation prématurée de baies dont se nourrissent les oiseaux…

Naomi Mackako

— 

Illustration d'un oiseau migrateur.
Illustration d'un oiseau migrateur. — ALLILI/SIPA

La ville de Gilbert dans le Minnesota aux Etats-Unis a fait face à de nombreux incidents. Des oiseaux migrateurs, ivres en raison de la fermentation prématurée de baies, ont un comportement dangereux pour les automobilistes, rapporte le Washington Post.

Des volatiles qui se jettent contre les pare-brise entraînant le freinage brusque de conducteurs, des oiseaux retrouvés morts… Mais qu’est-ce qu’il leur prend ? La police a répondu aux interrogations des habitants. « Le département de police a reçu plusieurs informations faisant état d’oiseaux qui semblaient être "sous influence" volant contre les fenêtres, les voitures et agissant de manière confuse », a expliqué le chef de la police Ty Techar dans un communiqué publié sur Facebook. La raison de ce comportement étrange serait le gel précoce qui a provoqué la fermentation prématurée des baies dont se nourrissent les oiseaux frugivores, et ce, bien avant qu’ils ne migrent pour des contrées plus chaudes.

Ils devraient dégriser dans un laps de temps

« En règle générale, le foie des jeunes oiseaux ne peut pas supporter les toxines aussi bien que les oiseaux plus vieux », a poursuivi Ty Techar. « Il n’est pas nécessaire d’appeler les forces de l’ordre à propos de ces oiseaux, car ils devraient dégriser. » Sur le réseau social, de nombreux résidents ont témoigné de leurs expériences avec les oiseaux ivres. Ainsi, une femme a rapporté avoir dû freiner très fort quand un oiseau a volé droit vers son pare-brise. Un autre utilisateur a déclaré être entré en collision avec sept oiseaux alors qu’il était à bord de son véhicule.

Dans une étude de 2012 sur des oiseaux « fous » au comportement similaire que ceux de Gilbert, des scientifiques californiens avaient conclu que l’intoxication chez les oiseaux s’étant gavés de baies trop mûres - et contenant donc de l’éthanol - pouvait leur être fatale.