Etats-Unis: Toute une ville fête Noël avant l'heure pour un enfant de 2 ans en phase terminale du cancer

SOLIDARITÉ La tumeur cérébrale du petit garçon s’est propagée et il ne lui resterait que deux mois à vivre…

Naomi Mackako

— 

Illustration d'un arbre de Noël.
Illustration d'un arbre de Noël. — Eak K.

On se serait cru un 25 décembre à Colerain Township dimanche dernier. Des habitants de cette ville de la banlieue de Cincinnati (Ohio) ont célébré Noël avant l’heure pour un petit garçon de deux ans en phase terminale d’un cancer, rapporte CBS News.

Des centaines d’habitants de la ville américaine ont décoré des sapins et allumé des guirlandes. Un char aux couleurs de Noël est même descendu dans les rues. Un geste d’amour qui témoigne de la solidarité de la ville avec la famille de Brody Allen. Les parents du petit garçon malade - qui ont cinq autres enfants - ont appris en août dernier que sa tumeur cérébrale s’était propagée et qu’il ne lui restait que deux mois à vivre.

« C’est incroyable de savoir que tout cela est pour Brody »

« [Les médecins ont présenté toutes les options], nous aurions pu [faire] une radiothérapie, mais les radiations le détruiraient parce qu’il n’a que 2 ans. Des essais cliniques ne nous auraient pas donnés pas plus de temps. Je voulais le ramener à la maison », a expliqué sa mère, Shilo. Et d’ajouter : « Le soir toute la rue était éclairée, c’est incroyable de savoir que tout cela est pour Brody ».

Pendant une nuit difficile, le père, Todd avait joué une vidéo de Rudolph le renne au nez rouge pour Brody sur son téléphone. « Il s’est réellement endormi, et cela l’a apaisé », a déclaré Todd. « En le regardant profiter de ce moment, je me suis dit : "OK, on ​​va faire Noël ! " » Les Allen ont décidé de fêter Noël en septembre.

Ils se sont tournés vers Facebook pour demander de l’aide à leur communauté. Des voisins ont mis des lumières, des pères Noël et des boules de neige géantes sur leur pelouse. Des centaines de carte de Noël ont été adressées à la famille.

« Cela nous a redonné foi en l’humanité », a déclaré le père de Brody, touché par le geste des habitants de sa ville.