Dunkerque: A l’école de la Mer, le ramassage scolaire se fait en Rosalie

INSOLITE Dunkerque continue d’innover en termes de mobilité en proposant ce système insolite pour conduite les enfants à l’école…

Mikael Libert

— 

Des vacanciers se déplacent en Rosalie. (Illustration)
Des vacanciers se déplacent en Rosalie. (Illustration) — GILE MICHEL/SIPA

Rosalie, Oh. Dès jeudi, les élèves de l’école primaire de la Mer, à Dunkerque, auront la possibilité de se rendre en classe à bord de voitures à pédales. C’est moins fatigant que marcher et plus écolo que la voiture des parents. Explications.

Dans certains hôpitaux Lillois, les enfants devant subir une opération peuvent se rendre jusqu’au bloc en voiturette électrique. A Dunkerque, c’est pour aller et revenir de l’école que les enfants pourront emprunter un moyen de transport original : la Rosalie. Une sorte de voiture à pédales, identique à celles louées aux touristes pour se balader sur les digues des stations balnéaires du littoral.

Deux lignes ouvertes toute l’année

Pour cette expérimentation, deux Rosalies vont sillonner, toute l’année scolaire, deux lignes. La première relie l’école de la Mer au casino. L’autre dessert toujours l’école de la Mer, mais arrive à la mairie de Malo. Il y aura trois passages par jour, à 8h, à 17h et à 18h. Chaque voiturette pourra transporter cinq enfants par trajet, en plus du conducteur.

Et pas question pour les bambins de se la couler douce : il va falloir pédaler. Mais que les parents se rassurent, chaque engin dispose d’une assistance électrique pour faire en sorte que leurs marmots n’arrivent pas rincés à l’école.

Bien entendu, comme c’est déjà le cas pour l’ensemble des transports en commun de Dunkerque, le rosalibus est entièrement gratuit. Il faudra néanmoins que les personnes intéressées s’inscrivent auprès de la maison de quartier du Méridien en raison du nombre limité de places.