Miss Italie: Une jeune handicapée finit troisième du concours malgré des insultes sur les réseaux sociaux

VICTOIRE Des internautes ont estimé qu’elle avait participé au concours uniquement parce qu’elle était « estropiée »…

20 Minutes avec agences

— 

Chiara Bordi, handicapée et candidate au concours de Miss Italie 2019.
Chiara Bordi, handicapée et candidate au concours de Miss Italie 2019. — Chiara Bordi/Instagram

Chiara Bordi, jeune femme handicapée après avoir été amputée de la jambe, s’est retrouvée troisième sur le podium de Miss Italie ce mardi, au petit matin. Si elle n’a pas remporté la victoire, ce classement est déjà une belle victoire après le harcèlement qu’elle a subi sur les réseaux sociaux.

La jeune femme de 18 ans, originaire de Tarquinia (Italie), porte une prothèse à une jambe depuis un accident de deux-roues quand elle avait 13 ans. Comme les 31 autres compétitrices, elle a défilé en bikini.

« La vie est toujours belle »

Mais sur les réseaux sociaux, la candidate a été victime d’une campagne d’insultes. « Il me manque une jambe, mais à vous un cœur et un cerveau », a réagi Chiara Bordi sur son compte Facebook, à une personne qui l’accusait d’être dans le concours « seulement parce qu’estropiée ».

« Derrière toutes ces méchancetés se cachent des frustrations et des insatisfactions », a ensuite commenté la jeune femme. « Ce n’est pas la victoire qui m’intéresse, mais montrer au monde que la vie est toujours belle », y compris lorsqu’on « renaît suite à un drame ».