Nîmes: Déguisé en taureau, Rémi Gaillard dépose une gerbe sous la statue d'un torero

FERIA L'humoriste a été «exfiltré» par les policiers, explique-t-il sur les réseaux sociaux...

Nicolas Bonzom

— 

Rémi Gaillard sort son film le 5 mars.
Rémi Gaillard sort son film le 5 mars. — L. Benhamou / Sipa

Défenseur des droits des animaux depuis de longues années, Rémi Gaillard a profité de la feria de Nîmes pour provoquer les aficionados : l’humoriste au 1,6 milliard de vues sur Youtube est allé déposer une gerbe, sous la statue du torero Nimeño II.

A deux pas des arènes, temple de la corrida, ce n’est pas passé inaperçu : « Merci la police, de m’avoir escorté discrètement jusqu’à ma voiture, après cet hommage qui a déclenché quelques tensions », écrit le Montpelliérain sur son compte Twitter.

Un festival en novembre

« Feria, oui, corrida, non », écrit l’humoriste, farouchement opposé à la tauromachie.

Rémi Gaillard ne lâche plus la défense des bêtes : à l’automne 2016, Rémi Gaillard s’était enfermé pendant plusieurs jours dans une cage de la SPA de Montpellier, récoltant plus de 60.000 euros pour les animaux du refuge, il fustige régulièrement Marineland sur les réseaux sociaux, et a appelé cet été à transférer des ours d’un zoo d’un Dunkerque.

En novembre, son association, Anymal, organise la deuxième édition de son festival, au Zénith-Sud de Montpellier, avec Tryo, Sinsemilia, Shaka Ponk ou Cali.

>> A lire aussi : VIDEO. Dunkerque : Après le coup de gueule de Rémi Gaillard, Kiwi, star du film «L'Ours», déménage dans les Deux-Sèvres

>> A lire aussi : Protection des animaux : Rémi Gaillard se porte au secours d’une association anti-chasse à courre