États-Unis: Un couple embarque avec son chien mais atterrit sans lui, l'animal toujours porté disparu

VOLATILISÉ Le chien n’aurait pas pu embarquer et aurait ensuite échappé à la vigilance des employés de la compagnie aérienne…

20 Minutes avec agence

— 

Un avion de la compagnie chilienne Latam Airlines (illustration).
Un avion de la compagnie chilienne Latam Airlines (illustration). — Carlos Daniel Dobelli/Wikimedia Commons

Quand on prend l’avion, perdre ses bagages est une mésaventure hélas assez courante. La compagnie aérienne Latam Airlines vient de monter d’un cran dans la négligence en perdant cette fois-ci un chien, rapporte NBC New-York.

La famille Rolon rentrait au Paraguay après avoir rendu visite à son fils, Jonathan, qui vit dans le Connecticut (États-Unis). Les parents avaient fait le déplacement en avion avec Logan, un labradoodle (une race mélangeant labrador retriever et caniche nain).

600 affiches autour de l'aéroport

Leur voyage de retour était prévu le 27 août depuis l’aéroport John F. Kennedy de New York. Mais à l’atterrissage au Paraguay impossible de récupérer l’animal qui, semble-t-il, ne se trouve pas dans l’appareil. Face au désespoir du couple, leur fils entame des recherches à New York pour savoir où est passé le chien.

Selon le personnel de Latam Airlines, un « problème de rampe d’accès » a rendu impossible l’installation de l’animal en cabine comme en soute. Jonathan a alors exprimé son souhait de récupérer le chien – ce à quoi on lui a répondu qu’un employé aurait récupéré l’animal pour l’emmener chez lui. Logan aurait ensuite pris la fuite et serait désormais disparu.

Une version infirmée par la direction de la compagnie aérienne, qui indique avoir fait imprimer et coller 600 affiches autour de l’aéroport pour retrouver le chien. La police ainsi que le Centre de soins pour animaux de New York ont été avertis. Pour l’heure, les recherches sont restées vaines.

>> A lire aussi : Manche: Disparue depuis neuf jours, une chienne retrouvée à 300 km de chez elle

>> A lire aussi : Chien brûlé à l'essence: 18 mois d'emprisonnement dont 9 ferme requis à Chalon-sur-Saône