Haute-Garonne: Pompy, le nounours pompier, fait sa première rentrée

INSOLITE Pompy, un nounours en uniforme, accompagne désormais les pompiers de la Haute-Garonne lors de la prise en charge de certains enfants. Et donne un précieux coup de main..

Helene Menal

— 

Pompy fait sa rentré en Haute-Garonne en même temps que les écoliers.
Pompy fait sa rentré en Haute-Garonne en même temps que les écoliers. — X. Riviere - SDIS 31

Fini les gants en caoutchouc gonflés à la va-vite avec des yeux tracés au stylo bille. Pompy est bien plus mignon, bardé d’homologations, et tout aussi hypoallergénique. Cette petite peluche a fait sa rentrée ce lundi dans les camions rouges des pompiers de la Haute-Garonne.

Elle est destinée à réconforter les enfants pris en charge par les sauveteurs. « Pompy peut apaiser des enfants anxieux de se retrouver dans un univers d’uniformes », souligne le lieutenant-colonel Thierry Lacombe, le pharmacien en chef du SDIS 31, à l’origine de l’initiative.

Pour ce professionnel, Pompy peut devenir « une plus-value réelle », en permettant à l’enfant de verbaliser ses traumatismes en montrant sur la peluche où il a mal. Et vice-versa, le pompier peut dédramatiser, en expliquant ses gestes sur le nounours.

Plus de 7.000 enfants pris en charge par an

Thierry Lacombe a commandé 500 exemplaires de ce nounours inventé et distribué par a Fédération nationale des sapeurs-pompiers. Ressources budgétaires obligent, tous les enfants transportés, 7.000 à 8.000 par an en Haute-Garonne, ne feront donc pas sa connaissance. C’est le chef d’intervention qui décidera si Pompy peut donner un coup de main. Mais s’il pointe son museau, il repartira forcément avec le petit malade.

Il y a un autre moyen d’agrandir la communauté des nounours : quand des particuliers achètent un Pompy (19 euros)​ un autre est envoyé gratuitement aux pompiers de son département.

>> A lire aussi : Marathon en bobologie à l'Hôpital des nounours