VIDEO. Thaïlande: La vidéo d'un éléphant peinant à nager dans un zoo fait polémique sur les réseaux sociaux

ANIMAUX Le directeur du zoo de Khao Kheow a déclaré qu'il ne s'agissait pas d'un spectacle mais d'un exercice et qu'il était naturel pour les éléphants de nager... 

Naomi Mackako

— 

Le zoo de Khao Kheow en Thaïlande affirme qu'il ne s'agissait que d'un exercice.
Le zoo de Khao Kheow en Thaïlande affirme qu'il ne s'agissait que d'un exercice. — Capture d'écran vidéo Twitter @WorldAnimalNews

En Thaïlande, le Khao Kheow Open Zoo propose aux visiteurs d’être au plus près des animaux afin d’observer et de comprendre leur comportement. Pour ces mêmes raisons, un éléphant a été placé dans une gigantesque cuve de verre remplie d’eau où il a dû nager sous les yeux ébahis des spectateurs, rapporte Khaosod English. Une scène vivement désapprouvée par les amoureux des animaux sur Twitter.

Trip Advisor contacté par les militants

Si les pachydermes sont capables de nager, les défenseurs des droits des animaux telle que l’association One Voice ont considéré l’acte comme cruel et humiliant. « Comment des touristes peuvent-ils payer pour voir ça ? », s’est indignée sur Twitter, Muriel Arnal, la présidente et fondatrice de l’association militante.

Le site américain d’avis et de conseils touristiques, Trip Advisor a été interpellé par des militants lui demandant de ne plus recommander ce zoo sur son site.

Juste un exercice

Avec plus de 500.000 vues sur Twitter, la vidéo relayée par World Animal News a suscité de nombreuses critique, poussant le directeur du parc animalier à s’exprimer. « Le spectacle est considéré comme un exercice pour les éléphants. Normalement, ils vont dans les piscines pour jouer dans l’eau de toute façon », a déclaré le directeur du zoo Attaporn Sriheran.

« Le zoo dispose d’une autre piscine pour que les éléphants puissent nager et, en même temps, elle permet aux enfants et aux visiteurs d’en apprendre davantage sur leur comportement », a-t-il poursuivi Le spectacle de natation des éléphants du zoo a débuté en 2016 et deux représentations sont effectuées chaque jour.

Si les attractions animales attirent encore de nombreux spectateurs à travers le monde, les défenseurs des droits des animaux ne cessent de pointer et d’exposer sur les réseaux sociaux les établissements qui leur appliquent un mauvait traitement.

>> A lire aussi : Orques en captivité: Thomas Cook va supprimer certaines attractions de son catalogue

>> A lire aussi : Seine-Saint-Denis: Comment les internautes se sont mobilisés pour sauver un chien maltraité