Un évêque renonce à passer sa retraite dans une luxueuse résidence à 2,3 millions de dollars

ETATS-UNIS Le religieux allait passer sa retraite dans une immense résidence de 300 m², d'une valeur de 2,3 millions de dollars…

20 Minutes avec agences

— 

L'évêque américain Patrick McGrath en pleine messe en Californie.
L'évêque américain Patrick McGrath en pleine messe en Californie. — Frederick Manligas Nacino/Wikimedia Commons

Un évêque catholique abandonne l’idée d’une retraite tout confort. Patrick McGrath ira finir ses jours dans un presbytère, et non dans la luxueuse résidence que le diocèse de San Jose, en Californie (États-Unis), avait achetée pour lui.

Le religieux, âgé de 73 ans, a été vivement critiqué pour son projet d’aller passer sa retraite dans cette demeure de 300 m², au cœur de la Silicon Valley, qui a coûté 2,3 millions de dollars à son diocèse. Dans un communiqué publié ce lundi, il a reconnu une « erreur de jugement ».

Une Église trop visiblement riche

« Je n’ai pas pris correctement en considération la crise du logement dans cette vallée et les difficultés de tellement de familles et de groupes, a-t-il relevé. J’ai entendu de nombreuses personnes sur ce sujet et j’ai décidé que je n’emménagerai pas dans cette maison. » Le diocèse revendra rapidement la résidence et reversera les bénéfices de la vente à un fond caritatif.

« Je pense que la vente de la maison est l’action appropriée, a-t-il poursuivi. Lorsque je prendrai ma retraite, je compte désormais vivre dans le presbytère d’une de nos paroisses. » L’évêque avait été accusé d’être en contradiction avec la mission de l’Église d’aider les pauvres, ainsi qu’avec le souhait du pape François d’avoir une Église moins ostentatoire.

>> A lire aussi : Un hashtag sur Twitter dénonce les propos du pape sur l'homosexualité

>> A lire aussi : Un prêtre mis en examen pour viols sur mineur et incarcéré