Ecosse : Distribution gratuite de protections hygiéniques pour les étudiantes les moins riches

HYGIÈNE Cette démarche s’inscrit dans le cadre d’un nouveau programme gouvernemental écossais à 5,2 millions de livres…

Naomi Mackako

— 

Illustration d'une serviette hygiénique.
Illustration d'une serviette hygiénique. — Sookyung An

Dans le cadre d’un nouveau programme gouvernemental à 5,2 millions de livres, toutes les universités écossaises seront tenues de fournir gratuitement des protections hygiéniques aux étudiantes qui n’ont pas les moyens de s’en acheter, rapporte la BBC.

L’opération débutera avec la rentrée universitaire. Elle fait suite à un projet pilote de la ville d’Aberdeen. Le financement du gouvernement a permis l’accès gratuit aux protections hygiéniques pour les femmes aux revenus modestes dans certaines régions. Le gouvernement a déclaré que le financement visait à « bannir le fléau de la précarité menstruelle » chez les étudiantes.

Une enquête récente menée par Young Scot auprès de plus de 2.000 personnes a révélé qu’en Ecosse, environ une répondante sur quatre à l’école, au collège ou à l’université avait eu du mal à accéder aux protections hygiéniques.

La précarité menstruelle inacceptable

La secrétaire aux communautés, Aileen Campbell, a déclaré qu’elle était fière que l’Ecosse « lutte [contre] la précarité menstruelle » chez les 395.000 élèves et étudiants du pays. Elle a déclaré : « Dans un pays aussi riche que l’Ecosse, il est inacceptable que quiconque se batte pour acheter des produits hygiéniques de base ».

>> A lire aussi : VIDEO. Serviette lavable, culotte menstruelle... Quelles solutions pour des règles pratiques et écolos?

>> A lire aussi : «Petite histoire des règles»: «La recherche s’intéresse à la possibilité pour ce sang "honteux" de devenir médicament»