Bolivie: A bientôt 118 ans, la femme la plus âgée du monde n'est toujours pas enregistrée dans le «Guinness Book»

LONGÉVITÉ Le «Guinness Book» assure ne pas avoir reçu de candidature pour Julia Flores Colque…

Naomi Mackako

— 

La carte d'identité de Julia Flores Colque indique qu'elle est née le 26 octobre 1900 dans un camp minier des montagnes boliviennes.
La carte d'identité de Julia Flores Colque indique qu'elle est née le 26 octobre 1900 dans un camp minier des montagnes boliviennes. — Juan Karita/AP/SIPA

A bientôt 118 ans, Julia Flores Colque pourrait être la femme la plus vieille du monde, rapporte Associated Press . Mais la centenaire bolivienne n’a pas fait de demande pour être enregistrée dans le Guinness Book.

Originaire de la ville de Sacaba en Bolivie, Julia Flores Colque est « un patrimoine vivant », elle serait la femme la plus âgée de la communauté andine et peut-être même du monde. Celle qui a vu le jour en 1900 dans un camp minier des montagnes boliviennes, a connu les deux guerres mondiales et les révolutions de son pays. Elle a vu la ville de Sacaba se transformer en cinq décennies, la petite ville de 3.000 habitants est aujourd’hui le chef-lieu de la province de Chapare avec ses 175.000 habitants.

Des documents officiels authentifiés

Si les certificats de naissance ne sont apparus en Bolivie qu’à partir des années 1940, la carte nationale d’identité de Julia Flores Colque et son certificat de baptême ont été authentifiés par le gouvernement bolivien. Elle pourrait détenir le record du monde de longévité après le décès de Nabi Tajima, une Japonaise disparue à 117 ans en avril dernier. Un exploit, si l’on tient compte de l’espérance de vie en Bolivie qui est la plus basse de l’Amérique du Sud, selon l’ONU. Mais le livre de Guinnness des records n’a pas reçu de candidature en son nom. 

Julia Flores Colque tenant sa guitare andine.
Julia Flores Colque tenant sa guitare andine. - Juan Karita/AP/SIPA

La centenaire qui ne s’est jamais mariée ni n’a eu d’enfant est toujours lucide et joviale. Elle chante encore dans sa langue indigène quechua des chansons qu’elle accompagne des cinq cordes d’une petite guitare andine. Elle a grandi au milieu des moutons et des lamas et a un régime alimentaire sain, bien qu’elle s’autorise de temps à autre des douceurs sucrées telles que des gâteaux ou un verre de soda.

Un exemple de détermination 

Il y a quelques années on pouvait encore la voir presser le pas dans les rues de Sacaba, mais après une chute Julia Flores Colque ne pouvait plus marcher. Les médecins pensaient qu’elle ne retrouverait plus sa mobilité. Mais la centenaire inébranlable leur a prouvé qu’ils avaient tort et se tient de nouveau sur ses deux jambes. Un véritable - presque éternel - symbole de détermination.

Julia Flores Colque descend l'allée de sa maison accompagnée de son arrière-petite-nièce, Rosa Lucas.
Julia Flores Colque descend l'allée de sa maison accompagnée de son arrière-petite-nièce, Rosa Lucas. - Juan Karita/AP/SIPA

>> A lire aussi : Doyenne des Français: décès d'Eudoxie Baboul, 114 ans

>> A lire aussi : Les limites de la vie humaine autour de 115 ans