Etats-Unis: Il poste sur Instagram des vidéos de ses pets au travail... et est licencié

BUZZ L’employeur de Doug n’a pas apprécié la plaisanterie et l’a licencié…

Naomi Mackako

— 

L'agent de sécurité Doug a commencé à partager des vidéos de ses flatulences sur Instagram le 26 mars 2018.
L'agent de sécurité Doug a commencé à partager des vidéos de ses flatulences sur Instagram le 26 mars 2018. — Capture d'écran @paulflart/Instagram

Internet n’a pas fini de vous surprendre avec ses pépites et l’histoire de cet Américain en est une… Doug, agent de sécurité d’un centre hospitalier, a perdu son emploi après avoir fait sensation sur les réseaux sociaux avec des courts clips de ses meilleures expulsions de gaz intestinaux, rapporte NEON.

Si l’idée de libérer ses flatulences dans un endroit public n’enchante pas certains, Doug n’était en rien gêné. Au contraire, cet Américain en a fait sa marque de fabrique au point de créer le « buzz » sur la Toile. « Mon objectif est d’être la première personne à vivre de ses pets après avoir été viré de son boulot en public », a-t-il déclaré avec fierté.

Plus de 47.000 abonnés sur Instagram

Celui qui se fait appeler Paul Flart sur Instagram a posté la première vidéo de ses exploits intestinaux le 26 mars dernier. On y voit l’Américain face caméra, droit dans son uniforme, se laisser aller et se libérer bruyamment. Celui qui a rapidement cumulé les plus de 47.000 abonnés a posté au total 75 vidéos à ce jour. Et sa notoriété prend de l’ampleur avec la reprise de ses vidéos sur Reddit ou encore par le site  Vice qui se fend d’un article sur le nouveau phénomène d’Instagram.

Mais le bruit des flatulences de Doug parvient jusqu’aux oreilles de ses supérieurs qui ne plaisantent pas et décident de le licencier. « Nous attirons votre attention sur le fait que vous vous êtes filmé vous-même dans votre uniforme, sur la propriété du client », a expliqué l’employeur pour justifier sa décision. Doug a partagé l’annonce en direct : en seulement quelques jours, la vidéo a été visionnée plus de 700.000 fois sur YouTube. Et Doug de prendre la porte sans même signer le rapport sur son comportement jugé « inapproprié » par ses responsables.

L’aventure ne devrait pas s’arrêter pour autant, Doug a déjà plein d’idées en tête. La première ? « Nous pouvons faire Paul Flart en vacances, vous savez, avec une chemise hawaïenne et un chapeau, nous péterons partout en Floride… ». Prometteur.

>> A lire aussi : Etude: L'odeur de pet serait bonne pour la santé

>> A lire aussi : VIDEO. Canada: Une pluie d'excréments liquides s'abat sur sa voiture