VIDEO. L'élection «Miss Cagole» fait son grand retour à Marseille... «L'idée, c'est que ce soit absurde!»

INSOLITE Deux étudiants marseillais ont eu l'idée d'organiser cette soirée en tombant sur une archive vidéo...

J.S.-M.

— 

(Photo d'illustration) La cagole, « icône marseillaise », « figure d’une femme qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et qui fait ce qu’elle veut. »
(Photo d'illustration) La cagole, « icône marseillaise », « figure d’une femme qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et qui fait ce qu’elle veut. » — P.MAGNIEN / 20 MINUTES

En 1997, la vainqueure remportait un carton de pots de moutarde. Les lots pour l’édition 2018 sont encore méconnus, mais ils se cacheront peut-être dans un sac Tati géant… Tati, quasi-sponsor de cette soirée « miss Cagole » qui se déroulera ce samedi au Traquenard, charmant débit de boissons localisé place Jean-Jaurès, dans le quartier de la Plaine, à Marseille.

« Bon, en vrai, on a foutu plein de sponsors sur l’affiche, mais on n’a rien pour le moment… Ricard, ce serait pas mal, non ? » se marre Enzo alias « Bijou 220 », coorganisateur avec « Gomina 3000 » de cette soirée :

Le Traquenard, c’est le bar d’un ami, et il se trouve que c’est exactement dans ce bar que se déroulait la soirée en 1997, la soirée qui a fait l’objet de ce fameux reportage. On s’est dit que ça serait marrant. L’idée, c’est que ce soit complètement absurde ! »

En 2017, le documentaire Cagole Forever rendait déjà hommage à cette « icône marseillaise », cette « figure d’une femme qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et qui fait ce qu’elle veut. » C’est aussi l’idée de la soirée Miss Cagole. Enzo, de nouveau : « On ne fait pas ça pour se moquer. A aucun moment ce n’est péjoratif. Au contraire, même : c’est un hommage ! »

>> A lire aussi : «Biba» ou Booba, «Elle» ou PNL… Qui est le plus sexiste, les magazines féminins ou les rappeurs?

>> A lire aussi : VIDEO. «Cagole forever» sur Canal+: Mais c'est quoi une cagole aujourd'hui ?